Et les nommés sont…

A l’issue de l’appel à candidature lancé en mai 2011, le jury national des Trophées APAJH 2011 a retenu 11 nommés.

  • Dans la catégorie « Ecole et Culture »

L’Opéra de Massy (91) propose d’aborder l’opéra par l’angle des sens en développant des actions spécifiques envers les publics en situation de handicap.

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Limoges (87) a mis en place, afin de faire tomber les préjugés, une formation en alternance post-bac à vocation commerciale option « Bancaire » pour les travailleurs handicapés.

L’Association des artistes de la Rozeille (23), avec son atelier « Handic’Art », permet au public en situation de handicap ou souffrant d’isolement de se retrouver à travers des séances conviviales autour de la peinture.

  • Dans la catégorie « Accessibilité d’une ville »

La  Ville d’Evreux (27) a mis à disposition de ses usagers en situation de handicap une employée parlant la langue des signes, des visio-guichets… Elle a également effectué un diagnostic citoyen afin de définir un programme local pour toutes les personnes en situation de handicap.

L’Intercommunalité de Coutances (50) a réalisé avec des jeunes de la 3ème SEGPA du Collège Jacques Prévert une maquette tactile du centre-ville de Coutances. Les noms des rues ont également été traduits en braille.

La Ville de Nice (06) a proposé, le temps d’une journée, la découverte de l’opéra à des enfants en situation de handicap. L’opération a pu être mise en place grâce aux travaux d’accessibilité du bâtiment classé monument historique.

  • Dans la catégorie « Accessibilité d’un service public »

La Ville de Bourg-de-Péage (26) a mis en place la formation de son personnel communal à l’accueil du public en situation de handicap et des personnes souffrant de troubles psychiques.

La Préfecture de Police de Paris (75) a élaboré un groupe de travail pour rendre accessible à tout public et formé son personnel à l’accompagnement des employés en situation handicap.

  • Dans la catégorie « Sport »

L’Association aérostatique (Libres ballons du Bastberg, 67) a rendu accessible la nacelle d’une montgolfière afin de faire connaitre cette pratique à toute personne en situation de handicap.

La Jeunesse Sportive d’Allonnes Omnisports (72) a permis de faire découvrir à 35 personnes en situation de handicap différentes activités sportives avec la possibilité de les intégrer dans les sections dites « valides ».

La Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-marins (13) a réalisé le projet « Handisub » pour permettre aux personnes en situation de handicap de découvrir la pratique de la plongée sous-marine.